groupe de securité
Plomberie

Le Groupe de sécurité de votre chauffe eau

Le groupe de sécurité est indispensable au bon fonctionnement  de votre chauffe-eau. Il porte bien son nom puisqu’il assure la sécurité de votre installation ! A ce titre, ne négligez donc pas son entretien, aussi important que celui de votre chaudière.

Le Schéma de Principe

Tout d’abord, à quoi sert-il ?

         Doté d’une soupape, il protège la cuve à eau. En effet, la production d’eau chaude entraîne une élévation de la température et par voie de conséquence une augmentation de la pression, l’eau chauffée se dilatant  dans un volume contraint. Un excès de pression pourrait entraîner une détérioration de l’émail du ballon d’eau chaude mais aussi des conduites et des flexibles.

Groupe de sécurité WATTS laiton chrome NF-ACS droit siege inox-3/4

Il existe également le groupe de sécurité coudé (voir photo ici jointe) :

Cette soupape de sécurité est réglée pour supporter une pression jusqu’à 7 bars et permet de libérer la quantité d’eau nécessaire  pour assurer une pression constante. Cette quantité d’eau perdue, via le déflecteur, l’entonnoir siphon et la vidange, peut représenter 2 à 3 % du volume de la cuve. Pour ne pas perdre de l’eau. on peut adjoindre à l’installation un vase d’expansion qui accueillera cette eau durant la chauffe et la restituera dans le circuit à l’issue.

Son entretien

L’entretien de cette soupape est simple : il suffit de la manœuvrer environ une fois par mois pour éviter les dépôts de calcaire. En même tmps on en profite pour une petite vérification de la pression dans le circuit d’eau froide sanitaire qui doit être maintenue en dessous de 3 bars. En cas de problème, un réducteur de pression peut aussi être adjoint en amont du groupe de sécurité.

Les problèmes de corrosion sont fréquents sur un chauffe-eau et cela impose  qu’il soit équipé de deux manchons diélectriques sur les raccords eau froide et eau chaude du ballon.


Par ailleurs, la norme NFC15-100 oblige à sécuriser les liaisons équipotentielles et donc de mettre à la terre tous les tronçons de distribution hydraulique.

Ensuite, le clapet anti-retour intégré empêchera le retour de l’eau chaude vers le circuit d’alimentation en eau froide. Sa fermeture automatique est activée par le différentiel de pression entre l’eau chaude de la cuve et l’eau froide du réseau d’alimentation.

clapet anti retour

Par la suite, pour l’entretien de son chauffe-eau on pourra être amené à vidanger le ballon : C’est une opération simple mais qui nécessite de grandes précautions, pour éviter d’une part des brûlures et d’autre part d’endommager le matériel.

Vidanger le Chauffe eau par le Groupe

L’ouverture manuelle de la soupape de sécurité permet de vidanger le ballon d’eau chaude

Avant de procéder à la vidange de la cuve, il faut d’abord s ‘assurer d’avoir coupé l’alimentation électrique du ballon au niveau du disjoncteur.

Cette étape primordiale effectuée, il faudra faire attention aux risques de brûlures. L’orifice de vidange du groupe de sécurité est à raccorder à l’évacuation par un kit siphon.

La vidange est possible si le groupe de sécurité est placé sous le niveau bas de la cuve. Il est toutefois recommandé d’installer le groupe de sécurité au-dessus du niveau d’eau de la cuve.

Cette configuration évite l’entartrage du groupe, son exposition à des températures élevées et la vidange du ballon si le groupe de sécurité doit être remplacé. Néanmoins, dans la réalité, le groupe de sécurité est souvent sous le ballon d’eau chaude.

Il existe des groupe de sécurité dans différents matériaux. Par exemple, les groupes de sécurité les moins onéreux sont en laiton. Ils font très bien le job. Néanmoins, il en existe également en inox, qui ont une durée de vie prolongée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes libre de recevoir gratuitement le Livre 5 astuces plomberie"