chauffage condensation
Chauffage

La production de chauffage

Une installation de chauffage fonctionne en utilisant ensemble et à bon escient ces trois éléments.

La production de chaleur

On a vu précédemment que pour produire de la chaleur de façon raisonnablement économique et fiable, l’idéal s’avérait être une chaudière à condensation . Elle sera de préférence au gaz en raison du coût du combustible. Comment fonctionne-t-elle ?

Un brûleur assure la combustion, puis les gaz chauds se propagent vers l’échangeur thermique de celle-ci pour conférer leurs calories à l’eau diffusée dans le circuit de chauffage du logement. Les chaudières de ce type ont l’avantage de condenser la vapeur d’eau émanant de la combustion : cela permet donc d’ajouter des calories supplémentaires dans le circuit via l’échangeur thermique. D’où de substantielles économies sur la quantité de combustible consommé et donc pour votre porte-monnaie.

chauffage solaire

A ce système, on pourra avantageusement adjoindre des capteurs solaires, par soucis d’économies mais aussi par esprit écologique. En effet, en raison d’une technologie avancée, lorsque la température du capteur solaire s’avère être supérieure à celle du régulateur de la chaudière à condensation, il y a enclenchement automatique du circuit de chauffage solaire. La chaleur est alors transférée au circuit de chauffage de l’habitation. Les capteurs solaires ont donc pour vocation première d’apporter des calories au circuit d’eau chaude sanitaire. Mais ils peuvent aussi compléter l’effort de chauffage du logement.

La distribution de chauffage

La distribution de chaleur dans le logement est assurée automatiquement par des pompes :

Un circulateur permet de “pousser” le fluide caloporteur dans les émetteurs (Planchers chauffant ou réseau de radiateurs). On peut aussi utiliser ces pompes pour “pousser” de l’eau chaude sanitaire (en cas de bouclage sanitaire).

circulateur chauffage
Un circulateur chauffage

Une vanne mélangeuse peut être utilisée pour récupérer l’eau du retour des radiateurs, moins chaude . C’est la vanne 3 voies:

vannes 3 voies chauffage

L’émission calorifique 

Les radiateurs installés dans chaque pièce sont raccordés, en parallèle, avec un système à double conduites (soit Aller / Retour Chauffage) – (en bitube). C’est à dire qu’ils disposent d’une arrivée d’eau chaude en haut et une sortie d’eau froide en bas. Leurs  volume, hauteur et  longueur, sont calculés en fonction du volume de la pièce à chauffer.

Nous ferons bientôt un article sur les types de radiateurs. Vous pourrez le retrouver en cliquant sur le lien qui suit.

radiateur eau chaude chauffage central panneaux acier blanc type 22

Vous pouvez consulter un article intéressant sur les déperditions thermiques: Cliquez ici

     Les chaudières anciennes ont été conçues à une époque où l’on ne contrôlait pas sa dépense grâce à un combustible bon marché. Ces appareils présentaient donc des pertes de chaleur importantes par les fumées et par rayonnement, pouvant réduire l’efficacité de la chaudière de 10 %, voire jusqu’à 30 %.

Les appareils modernes, en particulier les chaudières à condensation, permettent de récupérer la chaleur des fumées et de la vapeur d’eau.

Elles diminuent donc considérablement les pertes de chaleur et assurent un rendement maximal. (+ de 100%).

La Régulation du chauffage

     De plus, les chaudières modernes fonctionnent en se régulant sur la température extérieure. Plus la température extérieure est douce, plus celle de fonctionnement de la chaudière sera basse et donc énergétiquement économique.

sonde extérieure

C’est la sonde extérieure qui permet de donner l’information de température à la chaudière afin qu’elle puisse réguler la puissance nécessaire.

    Et pour accroître ses économies, il est souhaitable d’investir dans un matériel programmable  qui s’adaptera à un mode de régulation sélectionné : Ce sera la cas pour la nuit ou si vous vous absentez la journée pour le travail, ou encore de façon prolongée pour des vacances.

Vous pouvez consultez l’article que j’ai fait sur le thermostat d’ambiance, cliquez ici

       Vous pouvez faire confiance aux technologies modernes : les chaudières actuelles utilisent le combustible de manière rationnelle grâce à des rendements élevés et des techniques de combustion optimale. Si vous y adjoignez des capteurs solaires ou une pompe à chaleur, vous êtes au summum en matière de chauffage, d’économies d’énergie et de conscience écologique ! 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *